Actualités

Cette entente historique permet à plus de 100 000 travailleurs et travailleuses qui utilisent la plateforme Uber d’être représentés

Dans le cadre de l'entente, Uber Canada et les TUAC Canada s'engagent à soutenir des réformes gouvernementales qui instaurent des avantages sociaux, mais qui protègent également la flexibilité du travail des chauffeurs et des livreurs

Toronto (Ontario) – Le 27 janvier 2022 – Uber Canada et les Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce Canada (TUAC Canada) ont conclu une entente nationale historique offrant à plus de 100 000 chauffeurs et livreurs qui utilisent la plateforme Uber une solide représentation. De plus, Uber Canada et les TUAC Canada s’engagent à soutenir des réformes gouvernementales offrant aux chauffeurs et aux livreurs de nouveaux avantages et préservant la flexibilité de leur travail. Uber Canada est un chef de file canadien des technologies de covoiturage urbain et de livraison à la demande. Les TUAC Canada sont le plus grand syndicat du secteur privé au Canada dans les secteurs de l'alimentation, de la vente au détail et des services.

« Cette entente nationale avec Uber n'est qu'un début dans la promotion d'un avenir meilleur pour les travailleurs et les travailleuses utilisant des applications mobiles », a déclaré Paul Meinema, président national des TUAC Canada. « Au cours des trois dernières années, nous avons défendu et travaillé avec des milliers de chauffeurs à travers le pays concernant leurs droits, leur santé et leur sécurité. Les entreprises de travail à la demande comme Uber ont une responsabilité partagée dans la résolution de ces problèmes et nous nous engageons, par le biais de ce nouvel accord avec Uber, à faire bouger les choses pour les chauffeurs et les livreurs. »

« D'une manière typiquement de chez nous, nous nous sommes réunis pour trouver un terrain d'entente et pour tracer une nouvelle voie vers un avenir meilleur pour les travailleurs et les travailleuses utilisant des applications mobiles, » déclare Andrew Macdonald, vice-président des opérations au sein des Amériques et du développement des affaires mondiales d’Uber. « Grâce à cette entente, nous privilégions ce que les chauffeurs et les livreurs nous disent vouloir : renforcer leur flexibilité à travailler si, où et quand ils le souhaitent en ayant une voix plus forte ainsi que de nouveaux avantages et des protections. »

Grâce à cette entente, les TUAC Canada peuvent représenter des chauffeurs et des livreurs qui sont confrontés à un problème avec leur compte ou si celui-ci est désactivé, et ce, notamment dans le cadre du mécanisme indépendant de résolution de conflits existant. Ces services de représentation seront offerts gratuitement aux chauffeurs et aux livreurs. Les TUAC Canada communiqueront avec les chauffeurs et les livreurs et rencontreront régulièrement Uber Canada pour discuter des enjeux de santé, de sécurité ainsi que d'autres sujets connexes.

Uber Canada et les TUAC Canada ont également convenu de faire pression auprès des gouvernements provinciaux pour qu'ils adoptent des réformes qui offrent de nouveaux avantages et qui préservent la prérogative des travailleurs et des travailleuses de choisir si, où et quand travailler. Uber Canada et les TUAC Canada défendront conjointement ces normes législatives pour cette industrie, notamment des garanties de revenus, un ensemble d'avantages sociaux et l'accès à la défense des droits des travailleurs et des travailleuses dans tout le pays.

« Cet accord est une première étape importante pour les chauffeurs et les livreurs utilisant la plateforme Uber ainsi que dans l'ensemble de l'industrie des applications mobiles », poursuit Andrew Macdonald. « En travaillant avec les TUAC Canada, nous nous engageons à aller de l’avant. »

« Je tiens à assurer aux chauffeurs et aux livreurs que nous, les TUAC Canada, sommes là pour eux et que nous sommes prêts à écouter leurs revendications », d’ajouter Paul Meinema.

En tant que principal syndicat du secteur privé au Canada, les TUAC Canada ont travaillé directement avec les chauffeurs pour défendre et promouvoir des améliorations, notamment devant les commissions du travail de l'Ontario et de la Colombie-Britannique. Uber Canada a manifesté son intérêt à s'engager sur ces mêmes sujets après avoir publié une série d’énoncés de politique et de documents de recherche sur l'avenir du travail à la demande. Cette entente nationale est le résultat de discussions entre Uber Canada et les TUAC Canada.

Media Resources
Écoutez Anouk Collet, conseillère principale au président national, parler de l’entente historique qui offre une représentation et de meilleures protections au travail pour les 100 000 chauffeurs et livreurs d’Uber partout au Canada.